Conférences “A l’écoute des sciences sociales” - Pourquoi les salaires sont-ils plus élevés à Paris qu’à Marseille ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

> Mardi 29 novembre 2011 à 18h30

-> ABD Gaston Defferre, 18-20 rue Mirès - 13003 Marseille, Auditorium
Tramway : ligne 2 -> station Place Mirès

Entrée libre
www.biblio13.fr / www.culture-13.fr

Les salaires moyens dans les différentes villes françaises sont en relation étroite avec leur taille : plus elles sont grandes, plus ils sont élevés. D’aucun prétendent que la plus forte présence de biens publics (infrastructures de transport, universités et centres de recherche, administrations…) en est la cause. Il arrive aussi que la taille de la ville elle-même, même à qualification égale, permette aux individus d’obtenir de meilleurs salaires. Cette idée, connue sous le nom d’«économies d’agglomération», a notamment valu son prix Nobel à Paul Krugman en 2007. Une étude menée à partir de 3 millions d’observations, en France, permet de comprendre la façon dont les économistes parviennent à quantifier l’impact sur les salaires de ces paramètres et comment ceux-ci jouent un rôle important aux côtés des effets de qualification.

Par Pierre-Philippe Combes, économiste, Cnrs, Greqam.

Organisées par l’IDEP (Institut d’économie publique), le GREQAM (Groupement de recherche en économie quantitative d’Aix-Marseille) et le Centre Norbert Elias (ex-Shadyc, Sociologie, histoire, anthropologie des dynamiques culturelles), centres de recherche du pôle marseillais de l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales) - en partenariat avec la Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône, ABD Gaston Defferre.

Conférence suivante

Le traitement des questions environnementales par les médias > Mardi 13 décembre 2011, à 18h30,  par Suzanne De Cheveigné, sociologue, Cnrs, Centre Norbert ?lias.

Site de l’Idep : http://www.idep-fr.org/

Affiche de la conférence

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »